📅 Devenez vous aussi athlète de la mémoire

Cette page est pour vous qui voulez participer à une compétition de mémoire mais ne savez pas forcément par où commencer. Nous vous détaillons ici les étapes nécessaires afin d’avoir tous les outils pour vous présenter sans peur à votre premier championnat. Après cela, tout est une question d’entraînement et de motivation, et l’ASM sera à vos côtés pour vous aider avec cela 🙂

Afin de vous préparer pour un championnat au format national classique (10 épreuves), il va falloir développer plusieurs compétences et systèmes. Vous trouverez ci-dessous un tableau récapitulatif qui vous indique ce qui est nécessaire avant de tenter sereinement les épreuves décrites sur la première colonne du tableau.

AssociationPalaisSystème chiffresSystème cartes
NomsX
ImagesXOpt
MotsXX
BinairesXXX
Chiffres parlésXXX
DatesXOptX
CartesXXX
X: nécessaire / Opt: optionnel

I. Savoir faire des associations

Il s’agit de la base de toutes les méthodes de mémorisation. Que ce soit pour connecter des éléments entre eux (nom et visage, mots dans différentes langues, …) ou pour stocker une liste d’éléments dans un ordre précis, il vous sera nécessaire de savoir associer concepts, objets, personnes, images…

Voici une vidéo réalisée par Sébastien qui vous donne un exemple du type d’associations nécessaires pour mémoriser efficacement lors de l’épreuve des noms et visages et de l’épreuve des images.

Ce type d’association est assez naturel, et une fois que vous avez compris le principe, il ne reste plus qu’à vous entraîner et à essayer de battre vos propres records. (par exemple sur le logiciel IAM dédié à l’entraînement)

Bravo ! Vous pouvez désormais vous frotter à l’épreuve des Images.

Bravo, vous êtes prêts à disputer l’épreuve des Noms et Visages … et même appliquer ces techniques dans la vie de tous les jours.

II. Utiliser la méthode des lieux

La méthode des lieux ou du palais de la mémoire est un outil incontournable pour l’athlète de la mémoire. Elle est utilisée dans 70% des épreuves par tous les compétiteurs. Un palais est en fait la représentation mentale d’un lieu que vous connaissez (appartement, bâtiment, rue, ville, parc d’attractions, niveau de jeu vidéo…) Le fait est que l’être humain a une excellente mémoire visu-spatiale et des lieux en général. Il suffit généralement d’avoir visité un appartement une seule fois pour pouvoir se le remémorer et se déplacer mentalement dans cet espace. Cette méthode met à profit notre mémoire naturelle des lieux pour associer des images nous permettant de retrouver une séquence d’informations.

Voici une vidéo avec Guillaume pour vous montrer comment créer votre premier palais mental.

Bravo, vous êtes prêts à retenir des listes de mots, l’une des dix épreuves des compétitions de mémoire !

III. Créer un système pour les chiffres

On ne va pas se mentir, les chiffres ont la part belle lors des compétitions de mémoire. Pas moins de cinq épreuves font usage des systèmes de chiffres ! Vous le savez sans doute, mais rappelons-le ici, les compétiteurs ne mémorisent jamais les chiffres eux-mêmes, mais les transforment tout d’abord en images en utilisant un code.

Voici un exemple de création de système pour les chiffres avec Yolan, un membre de l’ASM.

Fantastique ! Avec ce système, vous pouvez vous attaquer à l’épreuve des Dates Fictives.

… et en combinant avec le palais de la mémoire, vous êtes prêts pour les Chiffres Rapides, le Marathon de Chiffres, les Chiffres Parlés et les Binaires !

IV. Créer un système pour les cartes

Il y a deux épreuves dans chaque championnat qui ont à voir avec les cartes, il est donc très utile d’avoir un système dédié à cette discipline.

L’explication d’un système pour les cartes, c’est pas ici que cela se passe !

Bravo ! Vous pouvez désormais participer à l’épreuve des Cartes.

  • Apprendre la méthode des lieux (“méthode des loci”, “palais de la mémoire”, …)

    – Créer son premier palais de la mémoire (appartement, maison d’enfance, …)
    – Mémorisation d’une liste de courses
    РListe de mots (m̩lange de mots concrets et abstraits)

  • Développer sa mémoire en travaillant son imagination

    – Mémorisation de noms et prénoms et association à des visages
    – le but est de rendre concret les noms et prénoms et de trouver un point d’attache au visage associé (entraînement possible sur Memory League)

  • Commencer à développer des systèmes de mémorisation

    РPour les chiffres, 100 images correspondant aux nombres entre 00 et 99 (syst̬me majeur, par cat̩gorie, etc.)
    Рpour les jeux de cartes, d̩finir une image concr̬te par carte, voire un syst̬me plus complexe de type PAO (Personne-Action-Objet)

  • Améliorer ses performances

    – travailler sa vitesse de reconnaissance
    Рaugmenter la qualit̩ de ses images, de leurs interactions

  • Participer à une compétition !!

    Vous êtes officiellement Athlète de la Mémoire, félicitations !

%d bloggers like this: