⁉️ FAQ

Sur cette page, vous pouvez parcourir les réponses de nos experts à toutes les questions techniques que vous nous avez soumises. N’hésitez pas à utiliser le formulaire ci-dessous, nous publierons nos réponses sur cette page dans les plus brefs délais 🙂

Palais Mental

#Palais.1: Comment je fais pour créer mon premier palais mental ?

Tu peux utiliser ta maison d’enfance, ton lieu de travail, etc. Définis plusieurs points d’accroche (meubles, objets, …) sur un chemin traversant ton palais et assures-toi de toujours refaire ce chemin dans le même ordre ……

#Palais.2: … et après, je l’utilise comment ?

Un palais mental est fait pour être utilisé comme une structure de stockage d’information. Il s’agit d’associer une image, une idée, un concept, … à chaque point d’accroche (lieu / locus) du palais. Si l’association est suffisamment bien faite, il suffit alors de re-penser aux différents lieux pour pouvoir retrouver les informations associées.

#Palais.3: Et on peut le réutiliser quand ?

Si le palais est utilisé pour apprendre des choses à court terme, par exemple des chiffres lors d’une compétition, il vaut mieux ne pas le réutiliser le même jour pour une autre épreuve. Le risque étant que des images-fantômes subsistent et interfèrent avec les nouvelles images. En général, ne pas penser à un palais pendant une ou plusieurs journées suffit pour effacer les images d’un palais. Certaines personnes utilisent des méthodes plus … offensives … et imaginent par exemple une innondation ou des explosions délogeant les images des différents loci. À vous d’experimenter !

#Palais.4: Pour apprendre des choses à court terme et à long terme, c’est le même concept ?

Oui, la seule différence est que pour retenir qqch sur le long terme, il va falloir réviser et revoir l’information plusieurs fois.

Systèmes d’encodage pour les chiffres

#Chiffres.1: Je suis pas trop maths … ca ne marchera jamais …

La mémorisation de chiffres n’a que peu de rapport avec le goût des maths ! Il faut voir les chiffres comme une nouvelle sorte de lettres. Les nombres forment des mots et ces mots se rapportent à des images. Il y a dix chiffres, c-à-d 10 nouveaux caractères et se constituer un système pour mémoriser des nombres à deux chiffres est plus simple que d’apprendre 100 mots dans une nouvelle langue !

Questions spécifiques à certaines épreuves

#Dates.1: Les années (entre 1000 et 2099) pour les dates historiques, vous les encodez comment ?

Il y a plusieurs façons d’encoder les dates. Cela va dépendre principalement du système chiffres que vous utiliser. Pour ceux qui utilisent un centium (système à 2 chiffres), il va falloir au moins deux images, ex: 1980 sera encodé avec une image pour 19 et une image pour 80 (ou bien 98 et 80 si vous voulez ignorer le millénaire). Pour ceux qui utilisent un millenium (système à 3 chiffres), une image peut suffire si vous ignorez le millénaire, ex: 980.

#Dates.2: Pour les dates historiques, faut-il utiliser un palais ?

Il n’est pas obligatoire d’utiliser un palais pour l’épreuve des dates en compétition. Certains compétiteurs font néanmoins le choix d’utiliser un palais, notamment pour organiser les images en fonction des différents millénaires.

L’aspect stratégique

#Stratégie.1: Comment savoir combien de révisions faire pour chaque épreuve ?

Cela dépend grandement de l’épreuve et de vos préférences. Certains athlètes ne révisent pas du tout, d’autres plusieurs fois. Cela va également dépendre de votre vitesse et de la maîtrise que vous avez de vos systèmes et de vos palais. Certaines épreuves comme les mots et les chiffres sont très pénalisantes en cas d’erreur et beaucoup de compétiteurs choisissent de réviser au moins une fois.

Icons made by Freepik from www.flaticon.com

%d bloggers like this: